Ninon a réalisé son premier rêve

Les enfants étaient hyper heureux dans le désert : on dormait tous ensemble en se couchant en même temps (ce qui n’arrive jamais dans nos vies quotidiennes) à la belle étoile en plus. On mangeait par terre dans le sable (plus d’obligation de bien se tenir à table comme à la maison ou à l’école) des mets délicieux. Les enfants jouaient des heures dans le sable à s’inventer des histoires. Ils ont adoré être sur les dromadaires (heureusement d’ailleurs!!) et ils ont adoré ne pas prendre de douches … bref ils ont adoré mener cette vie simple, loin de tout.

Et pour nous, les mamans, quel bonheur de les voir heureux. Et de leur faire partager notre passion : voyager avec nos pieds.

Nous avons beaucoup voyagé avec Helène avant les enfants, toutes les 2 à sacs à dos, en randonnée,Egypte, Mauritanie, Guatemala, on a notamment passé 6 mois en Amerique du Sud à sillonner le continent sac au dos. Et on avait le rêve à l’époque de faire un voyage ensemble quand on aurait des enfants.

Et on l’a fait avec vous, donc ce voyage avait une importance toute particulière pour nous.
Ce voyage était magnifique, très facile à réaliser avec les enfants, j’ai ainsi pris conscience que nous allons pouvoir en réaliser beaucoup d’autres.
Nous n’avons eu aucun stress pendant le voyage (on l’avait laissé en France) et pour être honnête, je n’ai même plus pensé sur place à l’actualité tragique en provenance de l’Algérie. Je n’ai pas pensé une seconde à un quelconque danger.
C’était calme, beau, apaisant, dépaysant et sécurisant pour les enfants.
Ali, notre guide, nous disait souvent à Hélène et moi “lachez un peu vos enfants, ils se débrouillent tres bien tout seuls”…. et il avait bien raison ! En France, notre génération surprotège les enfants, moi la première, et la réflexion d’Ali m’a fait réfléchir.

Ma fille, Ninon, m’a dit quand nous sommes arrivée chez nous, apres une longue journée Ouarzazate-Casablanca-bouchons sur le periph-bagnolet :

“Maman, grâce à toi, j’ai réalisé mon premier rêve !”

Quand je pense que j’ai failli annuler notre séjour au Maroc à cause des medias français …

C’est vrai que Ninon rêvait de partir au Maroc depuis 1 an et demi, du fait de ses copains marocains d’école j’imagine.

Quand je lui demande ce qu’elle a préféré au Maroc, elle m’a dit d’emblée “les nuits à la belle étoile, les cache-cache dans le desert et les brochettes de viande de Mohamed”.

Elle a adoré ce voyage, son premier voyage en dehors de l’Europe.

Ninon me disait encore il y a 2 jours qu’elle aimerait vivre au Maroc, car “on est libre la bas” (sous-entendu on peut jouer dans la rue sans les parents), et ça fait réfléchir, c’est pour cela aussi que j’aime voyager, on prend du recul sur nos propres vies, et cela me rappelle que les choses les plus simples sont les plus appréciables au final. On vit dans une telle société de consommation en France, que ça en est oppressant parfois.

Ce voyage au Maroc m’a également permis d’aborder beaucoup de sujets avec ma fille au sujet des cultures, du monde, des habitudes, de ce qu’elle a et n’a pas, de la religion musulmane (tres présente dans son école) etc…

Juste un regret : cela aurait été chouette si Ali racontait plus de choses sur le Maroc, surtout aux enfants, j’aurais adoré qu’il leur raconte des histoires sur le Maroc, les berberes ou autres, le soir à la belle etoile. Ali est vraiment adorable, ce n’est pas une critique, c’est juste qu’il est peu bavard, et qu’il faut le solliciter pour qu’il raconte des trucs. Je reconnais que je suis tres curieuse, et j’adore ecouter les gens raconter leur pays.

Voila, en tout cas on regarde nos photos avec grande nostalgie, le desert nous manque, j’espere qu’une prochaine fois j’emenerais Ninon dans l’Atlas …

Alice

Contactez nous

Vous pouvez nous envoyer un email et nous vous répondrons, dès que possible.

Not readable? Change text.

Start typing and press Enter to search